Qui sommes-nous?

OxyRomandie
2, rue de la Fontaine
CH-1204 Genève

 

Téléphone: +41 22 310 62 50
Fax: +41 22 310 60 53
CCP 17-729996-9

Affiche d'OxyGenève pour l'initiative cantonale
Fumée passive et santé à Genève

OxyRomandie est une association suisse fondée en 2000. Initialement, le but d'OxyRomandie était de promouvoir et de défendre le droit de tous à un air respirable non pollué par les composants toxiques contenus dans la fumée du tabac. Pour ce faire, OxyRomandie a promu et coordonné les initiatives populaires Fumée passive et santé dans quatre cantons romands (Genève, Fribourg, Neuchâtel et Vaud). Aujourd'hui, OxyRomandie a plus généralement pour objectif la prévention et la lutte contre le tabagisme, avec pour vision sur le long terme son éradication, en s’inspirant des prescriptions, directives et recommandations de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (CCLAT). OxyRomandie poursuit en particulier les buts suivants :

 

  • la protection de toutes les personnes contre l’exposition au tabagisme passif, en vertu de l’article 8 de la CCLAT et des directives de la CCLAT sur l’application de cet article 8 ;
  • la mise en oeuvre des directives de la CCLAT concernant interdiction de la publicité en faveur du tabac, de la promotion et du parrainage (application de l’article 13 de la CCLAT) ;
  • la mise en oeuvre des directives de la CCLAT sur la protection des politiques de santé publique en matière de lutte antitabac face aux intérêts commerciaux et autres de l’industrie du tabac (application de l'article 5.3 de la CCLAT). En particulier, OxyRomandie lutte contre la désinformation répandue par l'industrie du tabac et contre son intense lobbying visant à contrer les efforts de prévention et retarder la ratification par la Suisse de la CCLAT. OxyRomandie est déterminée à tout faire pour dénoncer et contrer les manipulations des milieux scientifiques, économiques et politiques par cette industrie.
     

Affiche du Comité d'initiative fribourgeois
pour l'initiative cantonale Fumée passive et santé

OxyRomandie milite aussi pour que la Suisse ratifie le plus rapidement possible la CCLAT, et, lorsque cette ratification sera effective, agira pour que les prescriptions et les directives de la CCLAT soient strictement et rapidement appliquées en Suisse.

OxyRomandie n'a pas de but lucratif et n'accepte pas de financement propre à porter atteinte à son indépendance ou à créer un conflit d'intérêts. Ses seules sources de financement proviennent des cotisations de ses membres, de dons de particuliers ou d'organisations caritatives indépendantes.

Le siège social d'OxyRomandie est à Genève.

Lors de sa création, les activités d'OxyRomandie étaient confinées à Genève et à ses environs - l'association s'appelait OxyGenève. Depuis mai 2004, la région d'activité d'OxyRomandie a été étendue à toute la Suisse francophone et l'association a pris son nouveau nom. OxyGenève continue d'exister comme l'antenne genevoise d'OxyRomandie, aux côtés d'OxyFribourg, d'OxyNeuchâtel, d'OxyValais et d'OxyVaud.

OxyRomandie est membre du réseau mondial de l'Alliance pour la Convention-cadre de l'OMS (Framework Convention Alliance - FCA).

Pour en savoir plus sur OxyRomandie, consultez nos statuts.

 


Page mise à jour le 12 février 2016/pad